À propos

Le présent document a pour but de décrire notre démarche chez BibLibre en ce qui concerne la "Transition Bibliographique". Vous trouverez des explications sur les mots couramment employés dès que ce sujet est abordé ainsi que les réponses que nous y apportons aujourd'hui.

Introduction

FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques. Il s’inscrit dans le prolongement de la norme ISBD.

Le LRM IFLA est un modèle de référence de haut niveau développé dans un cadre de modélisation d’entité-relations. C’est la consolidation des modèles conceptuels de l’IFLA développés séparément : FRBR, FRAD (Functional Requirements for Authority Data) et FRSAR (Functional Requirements for Subject Authority Records). Courant 2017, l’IFLA a publié une nouvelle version de FRBR : LRM (Library Reference Model). Le LRM a été développé pour résoudre les incohérences entre les trois modèles distincts.

RDA (Resource Description and Access) et sa version française RDA-FR sont des règles de catalogage construites sur une interprétation des FRBR. RDA s’appuie sur un ensemble normatif, ensemble de FRBR, FRAD, FRSAD. le RDA a vocation de remplacer la norme de catalogage anglo-américaine AACR (Anglo-American Cataloguing Rules). RDA structure l’information bibliographique selon la logique du web de données.

Ces modèles et normes ont pour objectif de faire évoluer la notion de notice bibliographique afin de fournir aux utilisateurs des données plus appropriées à leurs besoins. Les utilisateurs ont besoin de : trouver, identifier, sélectionner, obtenir et explorer. En somme : situer des ressources dans un contexte et en découvrir les relations.

Pour votre catalogue

La FRBRisation du catalogue sert à construire l’arbre OEMI (œuvre expression Manifestation Item) pour améliorer la navigation entre les ressources et la visualisation. Cette structuration des données permet de les rendre visible sur le web de données. Elle facilite la récupération de données externes et permet de créer de nouveaux usages des métadonnées (politique de numérisation, politique documentaire).

Depuis 2015, la commission transition bibliographique a entrepris d’adapter la norme IFLA-LRM aux besoin des bibliothèques françaises. La norme RDA-FR s’écrit au fil des années. Le CFU (Comité Français Unimarc) fait évoluer chaque année l’Unimarc en créant des champs pour tenir compte de l’évolution des normes. Elle est ensuite mise en place progressivement dans les catalogues des agences bibliographiques nationales (BnF et ABES).

Ces dernières années ont vu apparaître notamment les champs ARK, 219, 181, 182, 183. Ces champs ne sont pas encore présents sur l’ensemble du catalogue de la BnF. (NB: l’utilisation du champ 219 initié par la BnF, n’a pas été validé par le CFU, ni par l’ABES, et n’est pas utilisé par ORB et Electre. De ce fait la BnF est en train d’étudier un retour en arrière avec une double alimentation des champs 210 et 219 en attendant les recommandations par le CFU). De nouvelles notions permettant d’identifier les entités IFLA-LRM (Œuvre, Expression, manifestation, Item, Agent, Lieu, Laps de temps, Res, Nomen…) et les relations entre ses entités vont apparaître au fil des années dans les notices de la BnF. Votre SIGB est mis à jour plusieurs fois par an dans le cadre de votre contrat de maintenance. Les mises à jour prennent en compte l’état de l’art des pratiques des agences bibliographiques, notamment la gestion de nouveaux champs Unimarc.

Pour aller plus loin

Contact

Si vous avez des remarques ou questions, n'hésitez pas à contacter Claire Hernandez.